mardi 26 octobre 2010

Pas de grèves sur Lafko

Pendant que les presses étrangères se passionnent pour les grèves françaises comme elles pourraient le faire pour un match entre Birch et Malinovski, sur Lafko il n’ est pas question de baisser la garde. Cape Town est en effet le dernier port « civilisé » avant ceux du continent américain où Lafko pourra se refaire une beauté : de vrais cat ways, 2 voiliers (Quantum et North Sails), 1 rigger et pas moins de 3 shipshandlers (si, si !)… en quelque sorte le paradis des bonnes coques comme la notre qui bourlinguent autour des océans.
Nous en profitons donc pour faire refaire par le « rigger » les 2 galhaubans qui supportent le premier étage de barres de flèches. Le babord a fait l’ objet d’ une réparation épique aux Maldives (voir article de Fred sur le sujet), avec un cable de 10mm en remplacement du 8 d’ origine. Depuis, le tribord commençait à montrer des signes de faiblesses. Un remplacement des 2 câbles avec du 8 mm de série et des embouts Northman adaptés est donc effectué lundi dernier.
Deuxième chantier majeur, la voilerie. Lafko doit poursuivre son tour avec un « moteur » fiable. Or nous avons à bord un mélange de voiles :
- 1 spi Rolly Tasker de 111 m² à chaussette acheté à Phuket, encore neuf
- 1 tourmentin, bon état
- 1 foc de brise, bon état
- 1 génois (blanc) sur enrouleur, bon état (à poste)
- 1 autre génois (jaune), déchiré au large du Mozambique le long de la bande anti UV sur toute la longueur
- 1 unique GV à poste, avec 4 lattes manquantes (les 4 supérieures) sur 5 et des débuts d’ usure prononcée.
Il fallait donc refaire un lifting à l’ acteur principal de notre traversée, notre Grand Voile. Et voilà donc chose faite, la GV dispose maintenant des 5 vraies lattes réglables, de coutures reprises et de renforts adéquats (de la sangle cousue sur les goussets pour limiter les effets du ragage de la voile aux allures portantes sur les galhaubans). En revanche, après inspection et avis d’ experts, le vieux génois ne pourra être récupéré pour faire une voile d’ une surface inférieure comme nous l’ espérions. La voile est trop fragile : les UV ont trop affaibli la toile sur la chute pour pouvoir la réutiliser.
Mais ce n’ est pas tout. Si Lafko a sous traité, les Lafko boyz ont eux aussi trimé :
- le chantier voilerie encore : pour le génois, c’ est donc uniquement celui à poste qui aura droit à une amélioration : il se voit gratifié d’ un nouveau bout d’ enrouleur. Quant à la GV, elle a droit à une réparation de son hale-bas pousseur à grand coups de rivets (cassé depuis plusieurs mois, il pendait lamentablement laissant tout le travail de support de la bôme à quai à la balancine !).
- vient après le chantier peinture, avec la reprise de peinture du tableau arrière,
des retouches sur le pont, la mise au blanc du mât de la nouvelle éolienne (au passage : une pure merveille, cette éolienne, silencieuse, puissante… un rêve de
tourdumondiste !), la mise à nu du dessus des coffres à plomb au niveau de la dérive et 2 couches d’ antirouille…
- le chantier électricité ensuite : fixation des câblages volants, reprise du néon capricieux du coin cuisine, mise en place d’ une alimentation 12V extérieure, achat d’ un convertisseur 12V/220V de secours…
- le chantier divers travaux enfin : reprise de la fixation des panneaux solaires, amélioration du fonctionnement de notre chère gazinière Primus (débouchages de buses, nettoyage), check up du niveau batteries, recherche de fuite dans les fonds (au final un simple déversement du trop plein du tank à eau), et enfin remplacement des 2 poignées de capots cassées par des nouvelles.

On ne chôme donc pas sur Lafko, car en parallèle se conduit aussi la préparation au départ : avitaillement pour 50 jours, remplissage de tous les bidons d’ eau et enfin plein de gasoil (les pompistes ne font pas grève mais ne sont pas légion au milieu de l’ Atlantique). Mais comme les Lafko boyz sont tout de même un peu solidaires de l’ ambiance mai 68 en France, une 2è guitare à fait son apparition à bord !

6 commentaires:

Anne So a dit…

Effectivement, y'avait du taf... mais dites moi ça veut dire quoi "GV" ?? Alix, une réponse peut être ?? :-) !!

Jean-Gabriel a dit…

Dans la version finale de ce superbe récit, il faudra prévoir un lexique et quelques schémas annotés (je ne connaissais pas "tourmentin" ;-) Merci de nous faire vivre si bien cette belle aventure.

Marie a dit…

@Anne-So, je présume que c'est Grand Voile ;)
En tous cas, vous avez l'air fin prêts pour votre traversée... Y'a plus qu'à ! Bon vent à vous...

Marie S a dit…

Quelle joie de savoir que Lafko est fin prêt pour sa traversée. Trois petits jours de navigation en Bretagne nord m'ont bien faits penser à vous. La nostalgie de la force de cet Indien où les puissantes vagues illisibles berçaient Lafko...

Alph a dit…

c'est dommage de travailler sans cotiser pour la retraite....

Gardez un peu d'occupation pour la traversée!

Bon Alizé.

Laure a dit…

Beau programme! Voila un Lafko tout requinqué, prêt pour la grande traversée!! Enjoy...

Enregistrer un commentaire

Chers visiteurs, tout l'équipage compte sur vous pour laisser des commentaires pleins de joie, de bonne humeur et de finesse. Merci ! et signez vos messages !

 
La charte du bord Liens Météo Livre d'or Administration